Rhum Fest : 5 rhums pour débuter

Les 13, 14 et 15 avril dernier a eu lieu le Rhum Fest au Parc Floral dans un nouvel emplacement qui a su nous séduire. Pour toi, et parce qu’on est vraiment sympa, on a été chercher les cinq rhums à goûter si, comme nous, tu es novice sur le sujet. 

Avant d’aller plus loin, nous tenions à remercier les marques qui ont pris le temps de nous expliquer leur métier, les spécificités de leurs rhums et qui ont su s’adapter à nos envies mais aussi à notre guide de la journée (Coeur sur toi).

Plantation  – Pineapple Rhum

Pineapple Rhum est un type de rhum très gourmand, apprécié au XIXème siècle que Alexandre Gabriel, Propriétaire et maître de chai chez Maison Ferrand (Cognac Ferrand, Gin Citadelle et donc les rhums Plantation) et David Wondrich, expert reconnu dans le monde des cocktails, ont souhaité recréer.

Pour la petite histoire, ce rhum est un hommage au Révérend Stiggins des Pickwick Papers de Charles Dickens dont la boisson préférée était le « pineapple rum ».

Le processus de fabrication pour obtenir ce rhum, qui suit une recette de 1824, est complexe :

  • Des écorces (où l’huile essentielle de l’ananas réside principalement) d’ananas Victoria mûrs sont infusés avec du rhum blanc Plantation 3 Stars pendant trois semaines. A la suite de cela, cette infusion est distillée dans des alambics.
  • Séparément, la chair des ananas Victoria est infusée pendant 3 mois avec du rhum vieux Plantation Original Dark.

Enfin, ces deux liquides sont mariés et le rhum est mis dans des fûts où il repose pendant trois mois.

À la fin de ce procédé, on obtient donc cette petite pépite qu’est le Plantation Pineapple Rhum : un rhum à 40% sans sucres ajoutés avec un délicieux goût d’ananas.

Ce dernier est très appréciable pur mais fait aussi le bonheur des barmen, on le retrouve d’ailleurs dans de très nombreux bons bars à cocktails parisiens.

Prix de vente conseillé : 38€

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plantation Pineapple Rhum

 

Pour aller plus loin : On te conseille un classique de la gamme de la maison : Le Plantation Xaymaica. Un assemblage de rhum jamaïcains de 3 à 6 ans distillés à partir de mélasse dans un alambic traditionnel à repasse. 

Ce rhum permet de découvrir les marqueurs et l’intensité aromatique typiques du style Jamaïcain, avec des arômes très puissants et complexes et des notes de fruits très mûrs (banane, ananas). Sa réduction lente et son double vieillissement en Jamaïque puis dans les chais de la Maison Ferrand à Cognac en France, ont permis de rendre ce type de rhum, d’habitude excessivement puissant et difficilement appréciable pour des novices, facile à boire pour des amateurs non aguerris.

Un rhum de pure dégustation avec beaucoup de caractère, pour un prix très accessible.

Prix de vente conseillé : 36€

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plantation

 

HSE – VSOP

Il était impossible pour nous de te parler de rhum sans goûter des rhums agricoles, et plus précisément un rhum de l’AOC Martinique.

Toujours dans l’optique de trouver un rhum abordable et appréciable par tous, on nous a conseillé de faire un tour chez HSE (Habitation Saint-Etienne).

HSE est une maison réputée avec une gamme très variée de rhums. Elle bénéficie donc de l’AOC Martinique qui impose un cahier des charges très strict (méthode de distillation, temps de fermentation, type de fûts pour le vieillissement, pas d’ajouts,…), gage de très haute qualité et d’une certaine homogénéité.

Nous avons donc goûté leur rhum VSOP (Very Special Old Pale, soit un assemblage de rhums ayant vieilli au moins 4 ans en fût).

Il s’agit donc d’un relativement long vieillissement réalisé en fûts de chêne blanc américain qui donne à ce rhum d’exception des arômes boisés délicats, typiques des rhums martiniquais, ainsi que des notes de cacao. En bouche, on retrouve également des arômes fruités, en plus de ce boisé toujours présent.

C’est un rhum plutôt sec, mais avec plein de caractère et qui donne un très bon aperçu des rhums martiniquais. Comme pour tous les rhums agricoles, il peut être un peu plus difficile à appréhender que des rhums avec ajouts de sucre pour un débutant en la matière.

Prix de vente conseillé : 60 €

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
HSE VSOP

 

Pour aller plus loin : On peut simplement monter dans la gamme pour aller vers un vieillissement plus long avec le HSE XO (minimum 6 ans de vieillissement) qui vous permettra de découvrir un boisé plus subtil ainsi que des notes de cacao, toujours, ainsi que de tabac.

Il est également possible d’aller vers les rhums millésimés de HSE qui bénéficient soient de vieillissements particuliers (fût unique ou fût de petite taille) soit de « finishs ».

En effet, pour amener des touches spécifiques à ces rhums, sans en changer non plus fondamentalement le caractère, une grande partie de la gamme de rhums vieux HSE est composée de rhums ayant profité d’un passage final (le finish !) allant jusqu’à 6 mois dans des fûts ayant contenu d’autres alcools (porto, whisky, grands crus de vins,…).

Old Manada Gold

L’élevage de rhum était une vraie tradition marseillaise au XIXème siècle. Plus d’une centaine de marques y élevaient du rhum. La marque Old Manada qui a été déposée en 1897 a été la dernière à y produire du rhum, son rhum a été commercialisé jusqu’aux années 1960.

Guillaume Ferroni, maître de chai au Château des Creissauds et passionné de spiritueux, élève du rhum à Aubagne et distille aussi avec passion un magnifique pastis millésimé ainsi que de vieux spiritueux (ratafia, vespretto,…) qu’il s’évertue à faire revivre. Il a entrepris de ressusciter la vieille tradition du rhum marseillais en relançant la marque Old Manada. Avec pour objectif de faire des rhums avec les marqueurs typiques du rhum agricole mais plus accessibles gustativement aux amateurs non avertis.

Ce rhum vieilli 6 mois, bien que distillé à partir de pur jus de canne à sucre, n’est pas un rhum agricole car un ajout de sucre y a été effectué (10g/L), mais c’est justement ce léger ajout et le vieillissement en fût de Cognac qui le rendent plus rond et accessible.

A la dégustation, ce rhum est vraiment plaisant, et le pari de retrouver les arômes « agricoles » (canne à sucre fraîche, joli boisé…) est tenu ! On y retrouve également quelques notes de vanille et d’épices.

Prix de vente conseillé :  41€ TTC

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Old Manada

Pour aller plus loin : On ne saurait que vous encourager à essayer les autres rhums proposés par Guillaume Ferroni sous la marque Ferroni. Plusieurs rhums blancs y sont présents mais aussi une très belle gamme de rhums vieux allant de rhums de mélasse de Jamaïque jusqu’à des rhums de pur jus de canne antillais, en passant par des rhums de tradition britannique comme la Barbade. Plusieurs de ces rhums ont bénéficié de « finish » intéressants comme par exemple en fût de Rasteau (vin doux naturel). Ferroni propose également un très original rhum fumé vieilli en fût de Whisky Islay.

El Dorado – 12 ans

El Dorado est probablement la maison la plus ancienne que l’on te présentera avec une création en 1670. Il s’agit de rhums de Guyana (Guyane britannique, à ne pas confondre avec la Guyane Française). On est donc sur des rhums distillés à base de mélasse dans le style britannique, très différents des deux rhums de pur jus de canne abordés précédemment.

C’est chez El Dorado qu’un célèbre embouteilleur italien, Luca Gargano, s’est fourni pour proposer des rhums vieux millésimés magnifiques qui ont fait pour partie la renommée de sa marque, Velier, et qui sont aujourd’hui des raretés qui s’achètent à des prix affolants.

El Dorado propose une gamme classique avec 3 rhums principaux : un 12 ans, un 15 ans et un 21 ans. Il s’agit à chaque fois d’un assemblage de rhum ayant au minimum l’âge indiqué, contrairement à ce qui fait sur de nombreux rhums notamment de tradition hispanique ou l’âge indiqué est le plus vieux et potentiellement en quantité infimes…

Sur de bons conseils nous avons dégusté le 12 ans.

En effet les arômes sont très différents de ce que nous avons dégusté précédemment. On lui trouve des notes gourmandes de fruits, d’épices et de pain brioché, avec une belle finale épicée.

Il est très rond et selon l’ambassadeur de la marque, Corentin : « on lui trouve un côté sensuel« .

Ce qui nous a plu , au-delà du des arômes et du goût, c’est qu’ici on ne se moque pas de toi, contrairement à d’autres références, on a un rhum très vieux accessible financièrement pour lequel l’âge indiqué est bien réel.

Prix de vente conseillé : 50 € TTC

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
El Dorado 12 ans

 

Pour aller plus loin : On te conseille le El Dorado 21 ans, forcément un peu plus cher (108€).  Ce rhum exceptionnel de part son age, nous propose des arômes encore plus ronds et gourmands avec toujours du fruit et des épices mais aussi des notes de réglisse et de miel. C’était CA-NON.

Ti-ced Vanille Macadamia

Les Rhums de Ced’ c’est une aventure que Cédric Brément a démarré en 2011 et qui depuis connaît un franc succès aussi bien chez les novices que chez les amateurs confirmés. Ces rhums arrangés font aujourd’hui partis des incontournables et se démarquent réellement de ce que l’on trouve chez la concurrence.

En effet, un réel soin est apporté à la sélection des ingrédients, à leur fraicheur et à leur préparation jusqu’à la mise en bouteille. Les producteurs de fruits font l’objet d’une sélection pointilleuse et tout est mis en œuvre pour qu’ils soient acheminés le plus rapidement possible. L’ananas Victoria de la Réunion utilisé pour l’un des classiques de la marque est par exemple acheminé en métropole moins de 48 après sa cueillette !

La gamme proposée est de plus en plus vaste et des nouveautés sont présentées très régulièrement avec des associations variées de fruits et d’épices, des punchs, des recettes en collaboration avec certaines boutiques ou marques, des éditions limitées saisonnières, des rhums arrangés bio, des finitions en fût (de Sauterne notamment) et même des bouteilles vieillies plongées deux mois dans des marais salants.

Information intéressante : l’ordre des fruits ou épices indiqué dans le nom du rhum arrangé correspond à l’ordre dans lequel on perçoit les saveurs. N’hésites donc pas à retourner ta bouteille pour en apprendre un peu plus.

Concernant le rhum utilisé, il s’agit uniquement du rhum agricole de Martinique et de Guadeloupe, à l’exception des rhums arrangés bio pour lesquels un rhum bio du Paraguay distillé à partir de mélasse est utilisé (il n’y a avait pas encore de rhum bio en Martinique au moment du lancement du produit).

Vanille Macadamia, la gourmandise

Inspiré par une célèbre crème Vanille Macadamia de Häagen-Dazs qu’il adore, Ced’ a voulu revisité ce classique de la gourmandise en l’associant à son univers des rhums arrangés… Pour cela, la recette repose sur la macération de noix de Macadamia et des gousses de vanille Bourbon Madagascar dans un rhum agricole AOC de Martinique ayant séjourné 6 mois en fûts de Cognac.

Cela donne un rhum arrangé délicieux, avec une texture et une gourmandise un peu déconcertante, tellement elle diffère de ce que l’on trouve sur des préparations plus « classiques »

Prix de vente conseillé : 36/38€ TTC

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les Arrangés de Ced’

Mention spéciale également pour la gamme Bio que propose Ced’ avec les rhums arrangés Pomme-Poire et Orange-Citron : une sélection certifiée 100% BIO de l’ensemble des matières premières.

Pour aller plus loin : Ced’ vient de sortir une nouvelle gamme de produit « GRAAL » avec deux recettes : ananas-framboise et citron-passion. Il s’agit là de rhums arrangés plus puissants (45,4°), car réalisés à partir de rhums blancs agricoles « bruts de colonne » c’est-à-dire non réduits, qui raviront on en est sûr ceux qui reprochaient aux rhums arrangés de ne pas être assez « punchy ».

 

Le petit plus …

Enfin, mention spéciale pour MaloRhum qui propose des rhums arrangés cuisinés et ça change ! Cette fois-ci tu te retrouves dans une gamme de rhums arrangés aux notes salées que tu n’as pas l’habitude de boire. On a dégusté notamment le Légum’, cuisiné avec des carottes, betteraves et épices, et le Kaktus’, légèrement piquant, idéal pour un instant tonique composé de cactus, figue de Barbarie, citron, piment d’Espelette, feuilles de Combawa & épices.

Prix de vente conseillé : 39,50 € TTC

Enfin, tout le monde en parlait, alors on l’a fait. On a testé : Le Rhum au Homard. Il est arrangé avec une bisque de homard. Incroyable et déstabilisant. On a aimé être perdue face à des notes salées.

De grans chefs proposent ces rhums en dégustation en accord avec leurs menus, et on ne peut qu’imaginer les beaux accords que cela doit donner.

On espère que cette sélection t’aura plu et qu’elle saura t’initier aux plaisirs du rhum. Alors l’an prochain, n’hésite pas à venir au Rhum Fest avec nous. Parce que évidemment, tu seras au paradis si tu es connaisseur mais tu le seras aussi en tant que novice. Un véritable terrain de jeu s’offre à toi avec la centaine de stands mis en avant.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close